©2018 by Lionel Pages Ostéopathe

Les troubles fonctionnels du  nourrisson

Grâce à mes longues années d'exercice en maternité, j'ai constaté que les bébés sont très sensibles aux pressions qui  s'exercent de façon prolongée dans le ventre de la maman pendant la grossesse ou pendant la délivrance, au passage dans le bassin. Ces tensions qui s'inscrivent  dans leur corps et leur crâne peuvent entraîner de multiples maux :

 

Sursauts, hoquets intempestifs, pleurs continus, besoin fort de succion  ou difficulté à téter, reflux, constipation et coliques, otites, sommeil difficile.

 

Sur le plan physique, les nourrissons peuvent être tendus (cou raide, difficulté à rester sur le dos) ou repliés, avoir le crâne aplati d'un côté ou le ventre dur...

Ces troubles sont souvent exclusivement fonctionnels mais il est important de vérifier auprès du médecin qu'il n'y a aucune cause médicale. Si il n'y a rien de médical, vous pouvez me consulter pour votre enfant ; le fait d'avoir vu pendant 10 ans  en clinique prés d'un millier d'enfants par an permet de travailler très vite après avoir posé le bon diagnostic ostéopathique.

Ostéopathie et développement psychomoteur du bébé

 

Il est essentiel de savoir que les bébés ont besoin de bouger pour réguler leur fonctions physiologiques (sommeil, digestion, développement du cerveau, motricité, coordination) et acquérir un bon schéma moteur et un ressenti fin de leur corps (on parle de schéma corporel).

Un bon schéma corporel favorise une relation saine avec soi et les autres !

Il donne à votre enfant la motricité, l'adaptabilité et la curiosité dont il a besoin pour explorer avec confiance le monde au delà de ses limites corporelles.

 

J'ai développé des exercices corporels spécifiques pour bébé que j'apprends  aux parents dès ses premiers jours de vie (travail sur ballon, exercices avant le repas). Le résultat est surprenant : les enfants dorment mieux et digèrent mieux, sont plus confiants, moins craintifs, plus déterminés et débrouillards. Enfin, ils se repèrent mieux dans l'espace, mémorisent mieux et se repèrent mieux dans le temps. Ces exercices changent tous les 3 mois  jusqu'à la mise en place de la marche.

Des exercices très simples mais qui donnent de grands effets !​