©2018 by Lionel Pages Ostéopathe

L'ostéopathie apaise le quotidien

En dehors de l'apport connu de l'ostéopathie au soulagement des douleurs fonctionnelles articulaires ou digestives (lumbagos, sciatiques, migraines,colites, constipation), ma pratique quotidienne s'intéresse beaucoup aux patients profondément fatigués, dépressifs ou présentant des douleurs fonctionnelles chroniques.

Je travaille beaucoup sur les enroulements tissulaires qui entravent la circulation des flux corporels. J'exerce pour cela des tractions et des pressions sur la peau. Pour finir, la régulation des rythmes des tissus et l'amélioration de leurs conditions de vascularisation et  d'oxygénation donne de très bons résultats. Le patient retrouve une dynamique qui va l'aider à recouvre une meilleure santé fonctionnelle.

 

Le tissulaire prime sur l'articulaire

Beaucoup de sportifs se plaignent de douleurs articulaires, musculaires ou tendineuses chroniques directement liées à leur pratique régulière. Les techniques structurelles (cracking) soulagent ses maux efficacement mais très souvent ce soulagement ne dure pas. Cela vient du fait que le geste sportif répété entraine l'apparition de noeuds de tension profonds (noeuds tissulaires) qui limitent le mouvement, induisent des postures de compensation et installent des gênes durables plus ou moins douloureuses (contractures, tendinites, bursites, lumbagos...).

L'ostéopathie tissulaire a cela d'étonnant qu'elle redonne à la structure osseuse ou musculo-tendineuse une mobilité ou une motilité profonde en normalisant la zone qui souffre. Le geste retrouve une fluidité perdue  et la douleur peut s'estomper durablement.